Lade Événements
  • Cet Événement est passé

Sandrine Pelletier, Negma, 2016, 14 × 7 × 7 m, Holz, Seil, Sand / bois, corde, sable, Courtesy Sandrine Pelletier, Foto / photo: Seif El Din Khaled

DER EINZIGE ORT

Erzählung für vier Stimmen mit Margit Maria Bauer, Ariane Gaffron, Michael Hasenfuss, Stefan Liebermann

21. / 23. / 29. / 30.9.2017

 

Installation von

SANDRINE PELLETIER

22.9.-19.11.2017

Le roman Der einzige Ort de Thomas Stangl raconte l’histoire de deux hommes dont les chemins les mènent à la légendaire ville de Tombouctou, au début du 19e siècle. L’Ecossais Alexander Gordon Laing voyage depuis Tripoli à travers le Sahara, en tant que représentant de la superpuissance britannique. Le Français René Caillié, fils d’un boulanger, traverse la Guinée et le Mali. Comment vivront-ils le voyage et que trouveront-ils au bout ? Durant quatre soirées, l’adaptation parlée et jouée par quatre comédiens et comédiennes nous plonge dans un monde imprévisible et extraordinaire. Les témoignages donnent vie à des personnages fascinants, provoquent un choc des cultures, et lient la mythologie à l’histoire africaine. L’artiste Sandrine Pelletier (*1976, CH) crée à cette occasion une installation se répandant à travers l’espace et qui se développe progressivement entre les quatre représentations. Au moyen de différents matériaux, tels que des poutres ou des miroirs, naît une architecture du vide qui devient en quelque sorte la scène de cette excessive performance orale. Le récit exprimant aspiration et accomplissement se combine à la parole et aux arts visuels pour devenir un événement artistique interdisciplinaire.

Avec sa première publication sortie en 2004, l’auteur viennois Thomas Stangl, qui il y a 3 ans avait fait la lecture aux Journées Littéraires de Soleure, a réussi une percée incontestable. Ariane Gaffron, directrice de la section théâtre au Théâtre Bienne-Soleure de 2002 à 2007, et le comédien berlinois Stefan Liebermann ont imaginé une performance orale de ce roman captivant – une expérience hors du commun destinée aux passionnés de littérature, aux amateurs de théâtre et d’art. À travers quatre représentations, se déploient deux récits de voyage indépendants, basés sur des faits, et que Stangl a adapté pour en faire une œuvre littéraire fascinante. Les spectateurs seront inclus dans cette impressionnante expérience et prendront part à une narration vivante.

Dans la Salle Poma qui accueille le récit, Sandrine Pelletier a créé une sculpture ouverte qui se transforme entre les représentations et dans laquelle le visiteur peut se promener. Etape après étape, elle démonte sa construction et en fait naître de nouvelles versions. Durant ces phases d’évolution, l’installation reste toujours accessible aux comédiens et aux visiteurs; elle peut être traversée, touchée ou encore contournée.

Comme symbole d’une culture populaire dont la caractéristique la plus déstabilisante est l’inconstance et dans laquelle les changements rapides présentent un danger d’autodestruction, Sandrine Pelletier renvoie l’image d’un développement social qui régresse. Les maisons du White Trash ou la trouée laissée par le passage d’une tornade peuvent être pris comme élément de comparaison.

Dans ses installations spécifiques au lieu et éphémères, Sandrine Pelletier étudie les contraintes matérielles du bois, du verre, des textiles ou encore de la céramique. En poussant ses matériaux à la limite de leur résistance, elle dévoile ainsi leurs tensions physiques. Le sentiment d’un effondrement prochain n’est jamais écarté. Le processus d’exécution de l’installation reste toujours perceptible.

 

Un projet d’Ariane Gaffron et Stefan Liebermann. Avec la participation des comédiens Margit Maria Bauer, Ariane Gaffron, Michael Hasenfuss, Stefan Liebermann et de l’artiste Sandrine Pelletier.

Une production de l’association Der einzige Ort en collaboration avec le Centre d’art Pasquart Bienne et le Philosophicum im Ackermannshof Bâle.


REPRÉSENTATIONS: 21. / 23. / 29. / 30.9.2017

Partie I Tripolis – Cambaya Jeudi 21.9.2017, 20:30

En 1826, l’Ecossais Alexander Gordon Laing arrive à Tripoli. Depuis ce lieu, il désire rejoindre la légendaire ville de Tombouctou. Il séjourne dans la demeure du consul britannique et de sa famille, rencontré durant les nécessaires préparatifs au voyage et la constitution d’une escorte de confiance.

Le village de Cambaya dans le Fouta-Djalon est la première halte du jeune Français René Caillié, fils d’un boulanger de Charente, qui en 1828 suit un chemin différent vers Tombouctou. Afin de pouvoir rédiger son carnet de voyage sans encombre, il se fait appeler Abdallah et se fait passer pour un musulman.

Partie II Tiémé – In Salah Samedi 23.9.2017, 20:00

Accueilli à Tiémé dans la maison d’un habitant qui le soigne, Caillié se bat pour sa vie suite à une maladie qui le rend incapable de voyager. Pendant ce temps, durant sa traversée du désert, Laing est confronté à tous les imprévus du voyage et à l’ambivalence de ses propres conceptions culturelles.

Partie III Djenne – Blad Sidi Mohammed Vendredi 29.9.2017, 20:00

Les expériences et rencontres que fait Caillié dans la ville insulaire de Djenne ne manquent pas de l’étonner. Laing, ou du moins ce qui reste de lui, poursuit son chemin. Il trouve enfin calme et protection dans l’oasis de Blad Sidi Mohammed.

Partie IV Timbuktu Samedi 30.9.2017, 20:00

Conclusion.

 

Discussions

  1. / 29. / 30.9.2017, 19:00 Bieler Stimmen zur Fremdheit

Introduction chaque soir avant la représentation. En collaboration avec Arbeitkreis für Zeitfragen.

Je 21.9.2017, 22:00                      Entretien avec l’auteur Thomas Stangl animé par Samuel Moser, chercheur en lettres.


Visites guidées

Je 19.10.2017, 18:00 (fr)             Marine Englert, historienne de l’art

Je 9.11.2017, 18:00   (dt)            Felicity Lunn, Direktorin Kunsthaus Pasquart

Entretien avec l’artiste

Je 12.10.2017, 18:00 (fr)              Sandrine Pelletier s’entretient avec Felicity Lunn


Conférence de presse: Vendredi, 15.9.2017, 10:30

Vernissage: Jeudi, 21.9.2017, 19:00

Vernissage des enfants: Jeudi, 21.9.2017, 18:00-19:30


 

Einladungskarte herunterladen: Der einzige Ort-Sandrine Pelletier_A5_low

Leporello zum Projekt: Der einzige Ort_Leporello_A5_low